STANDARD OFFICIEL
***

Standard FCI N°11/ 02.02.1998

Origine : Grande Bretagne

TRADUCTION : Prof. R. Triquet   

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D'ORIGINE EN VIGUEUR : 24/06/1987

UTILISATION : Terrier

 

CLASSIFICATION F.C.I. :

Groupe 3 Terriers

Section 3 Terriers de type bull

Sans épreuve de travail

 

ASPECT GENERAL : Bâti en force, musclé, bien proportionné et actif, l’expression est vive, résolue et intelligente. Il est unique par son chanfrein descendant et sa tête ovoïde. Quelle que soit sa taille, les caractères sexuels des mâles et des femelles doivent être bien marqués

 

COMPORTEMENT / CARACTERE : Le bull-terrier est le gladiateur de la gent canine, plein d’ardeur et de courage. De tempérament égal, il est soumis aux ordres. Bien qu’obstiné, il est particulièrement gentil avec les gens

 

TETE : Elle est longue, forte et pleine de substance jusqu’au bout du museau, mais elle n’est pas grossière. Vue de face elle est ovoïde et parfaitement remplie, sa surface étant exempte de creux ou de dépressions. Le profil s’incurve doucement vers le bas, du sommet du crâne à la truffe

REGION CRANIENNE

Crâne : La partie supérieure du crâne est presque plate d’une oreille à l’autre

 

REGION FACIALE :

Truffe : Noire. A l’extrémité, elle est inclinée vers le bas. Les narines sont bien développées

Lèvres : De lignes pures, serrées

Museau : Fort, carré et tronqué

Mâchoires/dents : La mâchoire inférieure est forte et épaisse. Les dents sont saines, nettes, fortes, de bonne taille et régulièrement implantées. Elles offrent un articulé parfait, régulier et complet en ciseaux, c’est-à-dire que les incisives supérieurs recouvrent les inférieures dans un contact étroit implantées à l’équerre par rapport aux mâchoires

Yeux : Les yeux paraissent étroits, disposés obliquement, triangulaires, bien placés dans les orbites, noir ou d’un brun aussi foncé que possible de façon à paraître presque noirs ; ils ont un éclat perçant. La distance de la truffe aux yeux doit être sensiblement supérieure à celle des yeux à l’occiput. Les yeux bleus en totalité ou en partie sont un défaut

Oreilles : Petites, minces, rapprochées ; le chien doit pouvoir les tenir bien droites et elles doivent alors se dresser bien verticalement

 

COU : Le cou est très musclé, long, avec un profil supérieur galbé. Il va en s’amincissant des épaules vers la tête, il est exempt de fanon


CORPS : Bien arrondi avec des côtes bien cintrées ; du garrot à la région sternale, la hauteur de la poitrine est grande, de sorte que celle-ci est plus près du sol que le ventre

Dos : Court et fort. La ligne du dessus est horizontale derrière le garrot. Elle forme une courbe ou arcure légère sur le rein

Rein : Large et bien musclé

Poitrine : Vu de face, le poitrail est large

Ligne du dessous : De la région sternale au ventre, elle s’incurve gracieusement vers le haut

 

QUEUE :

Courte, attachée bas, portée horizontalement. Epaisse à la base, elle s’amenuise en une fine pointe

MEMBRES

MEMBRES ANTERIEURS : Les membres antérieurs doivent avoir l’ossature ronde la plus forte et la plus robuste de façon que le chien soit solidement planté. Ils offrent un parallélisme parfait.
Chez le chien adulte, la longueur des antérieurs, du coude au sol, doit être approximativement égale à la hauteur de poitrine

Epaules : Fortes et musclées sans être chargées. Les omoplates sont larges, plates et bien attachées contre la paroi thoracique. Elles doivent présenter de bas en haut une très nette inclinaison vers l’arrière de leur bord antérieur, en formant un angle presque droit avec le bras

Coudes : Tenus droits et solides

Métacarpes : D’aplomb

MEMBRES POSTERIEURS : Les membres postérieurs sont parallèles lorsqu’ils sont vus de derrière

Cuisses : Musclées
Grasset : Bien coudé
Jambes : Bien développées
Jarret : Bien angulé
Métatarses : Courts et forts

 

PIEDS

Les pieds sont ronds et compacts ; les doigts sont bien cambrés

 

ALLURES : En action, le chien donne l’impression d’être bien soudé, couvrant le terrain d’une allure régulière et facile à grandes enjambées dégagées, d’un air preste qui lui est caractéristique. Au trot, les membres se déplacent en restant parallèles, qu’ils soient vus de face ou de derrière ; ils ne convergent vers une ligne médiane que lorsque la vitesse augmente. Les antérieurs ont une bonne extension et les postérieurs, par leur action régulière au niveau des hanches et la bonne flexion des grassets et des jarrets, donnent beaucoup d’impulsion

PEAU : Elle épouse parfaitement la forme du corps

ROBE

Poil : Le poil est court, plat, uni, dur au toucher et bien luisant. Le chien peut présenter en hiver, un sous-poil de texture douce

Couleur : Chez les chiens blancs, la robe est d’un blanc pur. La pigmentation de la peau et les marques en tête ne constituent pas des défauts. Chez les chiens de couleur, la couleur doit prédominer sur le blanc. A égalité des autres points, le bringé doit avoir la préférence. Le bringé noir, le rouge, le fauve et la robe tricolore sont admis. La robe blanche mouchetée ou truitée est un défaut. La robe bleue et la robe foie (marron) sont à rejeter

 

TAILLE : Il n’y a pas de limite de poids ni de taille. Le chien doit donner l’impression d’avoir le maximum de substance par rapport à sa taille, en tenant compte de la qualité du sujet et du sexe

 

DEFAUTS :

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien

Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié

 


N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'apparence normale complètement descendus dans le scrotum